Leçons d’un printemps parisien

Paris, 1871. La Commune est au pouvoir pendant deux mois. Assez longtemps pour prendre des mesures qu’aucun État n’avait jamais prises auparavant. Et pour nous apprendre quelques précieuses leçons.

Le véritable secret [de la Commune de Paris], le voici : c’était essentiellement un gouvernement de la classe ouvrière, le résultat de la lutte de la classe des producteurs contre la classe des exploiteurs, la forme politique enfin trouvée qui permettait de réaliser l’émancipation économique du travail.

Sans cette dernière condition, la Constitution communale eût été une impossibilité et un leurre. La domination politique du producteur ne peut coexister avec la pérennisation de son esclavage social. La Commune devait donc servir de levier pour renverser les bases économiques sur lesquelles se fonde l'existence des classes, et donc la domination de classe.

Karl Marx - La guerre civile en France (1871)

La Commune dut reconnaître d’emblée que la classe ouvrière, une fois au pouvoir, ne pouvait continuer à se servir de l’ancien appareil d’État; pour ne pas perdre à nouveau la domination qu’elle venait à peine de conquérir, cette classe ouvrière devait, d’une part, éliminer le vieil appareil d’oppression jusqu’alors employé contre elle-même, mais, d’autre part, prendre des assurances contre ses propres mandataires et fonctionnaires en les proclamant, en tout temps et sans exception, révocables.

[…] Pour éviter cette transformation, inévitable dans tous les régimes antérieurs, de l’État et des organes de l’État – à l’origine serviteurs de la société – en maîtres de celle-ci, la Commune employa deux moyens infaillibles. Premièrement, elle soumit toutes les places de l’administration, de la justice et de l’enseignement au choix des intéressés par élection au suffrage universel, et, bien entendu, à la révocation possible à tout moment par ces mêmes intéressés. Deuxièmement, elle ne rétribua tous les services, des plus bas aux plus élevés, que par le salaire que recevaient les autres ouvriers. [...] Ainsi on mettait le holà à la chasse aux places et à l’arrivisme, sans parler de la décision supplémentaire d'imposer des mandats impératifs aux délégués des corps représentatifs.

Friedrich Engels - Préface de La guerre civile en France (1891)

À l’aube du 18 mars 1871, alors que le gouvernement bourgeois prépare la capitulation de la France après la défaite de Napoléon III contre les troupes prussiennes de Bismarck, le peuple de Paris se soulève. Une partie de l’armée fraternise avec le peuple, les représentants du gouvernement et de la bourgeoisie s’enfuient à Versailles. Dès le soir du 18 mars, le peuple est maître de la ville. Il va mettre en place la Commune de Paris. Elle durera deux mois.

Marx et Engels comprennent qu’il s’agit là d’un événement capital, que c’est la première expérience de révolution socialiste et de constitution d’un gouvernement de la classe ouvrière. En effet, le gouvernement issu des élections du 26 mars est largement constitué de travailleurs, avec 25 ouvriers, 12 artisans et 4 employés sur les 92 membres du conseil de la Commune. Jamais plus on ne retrouvera en France une représentation faisant autant de place aux travailleurs.

Mais surtout, la Commune s’est attachée à briser et remplacer la vieille machine de l’État par une nouvelle. La Commune a d’abord supprimé l’armée permanente et l’a remplacée par la milice populaire, par le peuple en armes. La participation directe du peuple a été stimulée. Non seulement les élus, mais aussi tous les fonctionnaires de l’administration ou de la police devaient rendre des comptes et étaient à tout moment révocables. La Commune a supprimé tous les privilèges et décidé que tous les membres de la Commune, de haut en bas de l’échelle de la fonction publique, travailleraient pour des salaires d’ouvriers. Il s’agit là de mesures essentielles, qui visaient à imposer des changements fondamentaux, de « réaliser l’émancipation économique du travail ». Ainsi, par exemple, le 16 avril, tous les ateliers et fabriques qui avaient fermé, que les capitalistes avaient abandonnés ou ceux où ils avaient préféré suspendre le travail, furent remis aux associations d’ouvriers.

Bien qu’elle n’ait vécu que deux mois et alors qu’elle ait été en permanence en état de siège, la Commune de Paris a pris en ce très court laps de temps un nombre considérable de mesures sociales importantes, au profit des travailleurs comme de la classe moyenne qui l’a soutenue : interdiction de jeter les gens endettés à la rue, gratuité de l’aide juridique, suppression de la différence entre enfants légitimes et enfants illégitimes, création de banques alimentaires, début de discussions sur les congés payés et les allocations familiales, abandon de la peine de mort, caractère gratuit et obligatoire de l’enseignement – avec une attention particulière pour l’éducation des filles – mise en place d’un salaire minimal, séparation de l’Église et de l’État, création d’écoles artistiques et gratuité de l’accès aux musées afin de mettre l’art et la culture au service du peuple.

La classe ouvrière européenne devra lutter encore pendant des dizaines d’années pour arracher une partie, seulement, de ces réalisations.

La Commune a été réprimée dans le sang par les forces coalisées de la classe dominante. Mais elle a néanmoins été très importante pour le mouvement ouvrier, au point que Marx et Engels se sont engagés corps et âme pour en tirer les leçons, pour démontrer – grâce à elle – qu’une alternative au capitalisme était possible ainsi que pour donner des indications sur la voie à suivre. C’est pour cette raison que Marx écrira que, « quelle qu’en soit l’issue, nous avons obtenu un nouveau point de départ d’une importance historique universelle ».

Marx considère que la Commune de Paris a été le premier embryon de gouvernement de la classe ouvrière, « un gouvernement du peuple par le peuple », comme il l’appelle, qui constitue la condition essentielle pour en finir avec l’exploitation et la domination capitalistes.

Dessin Tardi


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.